Distopia

Patricia Guerrero

samedi 28 mars 20h30
1h30

grande scène

© Oscar Romero
© Oscar Romero
© Oscar Romero

Avec sa nouvelle création, la chorégraphe grenadine se révèle comme l’une des artistes les plus talentueuses et originales de sa génération, concrétisant un nouveau langage du flamenco : explosif, rageur au pouvoir presque surnaturel.

 

Patricia Guerrero explore ici le concept de dystopie, défini par Thomas More et qui désigne une utopie dévoyée. L’artiste s’intéresse à la scène dans un sens négatif, sorte de non-lieu, de manière à montrer une société dont
l’idéal ne peut advenir, non sans rappeler ou dénoncer les grandes dérives de l’histoire du xxe siècle. Si tout accomplissement de la société sur le chemin de l’utopie se réalise également dans une forme dystopique, la danseuse évolue tel un personnage à la vie brisée, dans une société apparemment idéale mais où la liberté et l’expression de l’individualité sont impossibles. Qu’importent les carcans ! Le corps de Patricia Guerrero exulte, joue, les pieds légers, comme un clin d’oeil à Pina Bausch, dans un paysage sonore vibrant, tel un animal de scène rugissant.

Nike Jordan

Autour du spectacle

bal castillan à l’issue du spectacle

spécialités castillanes au Café de l’Onde

 

Danse Patricia Guerrero, Guitare flamenca
Dani de Morón, Basse électrique, contrebasse
José Manuel Posada « Popo »
Percussion Agustín Diassera,
Chant flamenco Sergio « El Colorao »,
Chant lyrique, actrice Alicia Naranjo
Danse Ángel Fariña
Danse, Acteur Rodrigo García Castillo
Chorégraphe, Direction artistique Patricia Guerrero
Mise en scène et dramaturgie Juan Dolores Caballero
Direction, composition et adaptation musicale
Dani de Morón
Conception lumière Manuel Madueño
Fabrication costume Laura Capote, María López
Sánchez
/ Chaussure fabrication exclusive
de Begoña Cervera pour Patricia Guerrero

Photographie Naemi Ueta
Eclairage Manuel Madueño
Eclairage, Machines Sergio Collantes de Terán
Ingénieurs Son Rafael Pipió, Ángel Olalla
Directeur de production Guiomar Fernández Troncoso
Assistant de production María Gutiérrez,
José Manuel Navarro

Production : Compagnie Patricia Guerrero – Endirecto FT S.L.
Coproduction : Biennale de Flamenco de Séville. Avec le soutien du Festival
de Cante Jondo Antonio Mairena. Distribution Viavox Production.