Nous qui avions perdu le monde

Clément Bondu
Jean-Baptiste Cognet

mardi 12 mai 20h00
Mercredi 13 mai 20h00
4h avec entracte

l'atelier

© Julien Vimeux
© Max Milan
© Max Milan
© Julien Vimeux

Une Odyssée contemporaine, un voyage initiatique musical, imaginé par le poète, interprète et metteur en scène Clément Bondu et le compositeur Jean-Baptiste Cognet.

 

Nous qui avions perdu le monde est un concert poétique composé de deux parties. Trois ans après avoir reçu la première, Le jeune homme aux baskets sales, l’Onde invite de nouveau ce spectacle pour en présenter l’intégralité avec la seconde partie, Les Adieux. Un jeune poète-voyageur, digne héritier de Rimbaud et Kerouac, nous fait partager son voyage comme une longue fresque musicale. Il mène une quête aux quatre coins du globe, de la Russie au Zanzibar en passant par la Chine ou Cuba, découvrant des villes défigurées par le capitalisme, hantées par les souvenirs du siècle passé. Est-il encore temps de trouver quelque part sur terre un lieu « acceptable » ? Clément Bondu fait entendre des textes bouleversants sur l’avenir de la jeunesse, accompagné d’un orchestre rock de huit musiciens.

Texte, conception et interprétation Clément Bondu
Composition musicale Jean-Baptiste Cognet
Création lumière / régie générale Clémentine Pradier
Régie son Gaspard Charreton et Mathieu Plantevin
Avec Clément Bondu et les musiciens
Jean-Baptiste Cognet
(guitares, piano),
Franck Rossi-Chardonnet (guitare électrique),
François Morel (basse, contrebasse, synthétiseurs),
Yann Sandeau (batterie),
Fanny Rivollier (flûte, synthétiseurs),
Aëla Gourvennec, Lydie Lefebvre
et Amandine Robilliard
(violoncelles)

Production : Année zéro. Co-production : L’Onde (Vélizy)
Avec l’aide à la création de la DRAC Île-de-France.
Avec le soutien de La Chartreuse-CNES (Villeneuve-lez-Avignon), du Théâtre
La Mouche (Saint Genis Laval), et de la Spedidam. La première partie
du spectacle Nous qui avions perdu le monde, intitulée Le jeune homme
aux baskets sales, a été créée à L’Onde Théâtre - centre d’art en octobre 2016.
Le texte et la partition musicale ont été lauréats de l’aide à l’écriture de l’association
SACD-Beaumarchais, catégorie « art lyrique » en 2016.
Administration Henri Brigaud, Diffusion Olivier Talpaert / En votre compagnie
Remerciements Aviva Rose-Williams, Pierre Giafferi, Brice Giardini, Catherine Dan
et Joël Gunzburger.