Mémoires de la guerre et pouvoirs de l’image

Cécile Camart

lundi 9 avril 19h00
Kader Attia, J’accuse, 2016

L’artiste face à l’histoire renégocie sans fin les arcanes de récits en partie façonnés dans le matériau même des archives. En l’absence de celles-ci ou devant leurs béances à combler, émergent des interprétations fictionnelles.

 

Cette année, les enseignantes–chercheuses Cécile Camart et Nathalie Desmet proposent, en lien avec la programmation de Micro Onde, un cycle de conférences sur l’art contemporain et son actualité. Nous découvrirons ainsi des oeuvres « invisibles », des travaux d’artistes explorateurs ou encore des projets engagés dans le développement durable.

Entrée libre

 

Kader Attia, J’accuse, 2016
Photo © Axel Schneider