Comme un frisson assoupi

Karine Bonneval et Julie C. Fortier

Du samedi 27 janvier au samedi 24 mars

galerie et rue traversante

Écouter la terre, céramique sonore, 2017 © Karine Bonneval
La Chasse, 2014 © Julie C. Fortier

Le travail de Karine Bonneval et Julie C. Fortier s’appuie sur les ressources de la nature et de la science pour nourrir une recherche portant sur une nouvelle façon de donner à voir et à percevoir.

 

Dans un ensemble de nouvelles pièces, Julie C. Fortier poursuit sa recherche expérimentale sur les odeurs et compose une installation à partir de manteaux de fourrures, de céramiques et de cristallisations. Utilisant la puissance mnésique des odeurs comme un catalyseur de récits, elle fait surgir des portraits de femmes de son enfance dont le caractère olfactif se mêle au pelage soyeux des fourrures ou à la matière poreuse des perles en céramique d’un collier surdimensionné à l’échelle de l’espace.

Karine Bonneval s’intéresse quant à elle aux dialogues invisibles avec le vivant qui nous entoure et imagine une série de céramiques sonorisées à partir des sons produits par l’activité vivante de la terre. Fungis dressés en grès, mais aussi dômes pénétrables en papier mâchés et terre crue inspirés des Musgum du Cameroun, elle nous donne une interprétation riche et complexe du sol sur lequel nous marchons.

 

LES RENDEZ-VOUS MICRO ONDE
----

Vernissage de l'exposition
Vendredi 26 janvier
*

* Navette gratuite au départ de Paris-Concorde.
Réservation obligatoire 01 78 74 39 17 — 06 19 77 32 89
microonde@londe.fr

 

 

Le projet de Karine Bonneval est soutenu par la Diagonale Paris-Saclay et la DRAC Centre-Val de Loire. Il est en partenariat avec Fanny Rybak, bioacousticienne de l’Institut des Neurosciences de Paris-Saclay (département cognition et comportement), l’équipe en écologie végétale du jardin botanique de Berlin dirigée par Matthias Rillig, et la céramiste Charlotte Poulsen.

Le projet de Julie C. Fortier est en partenariat avec le Docteur Olivier R.P. David, chimiste à l’Institut Lavoisier de Versailles, et le Centre International d’Art Verrier de Meisenthal.

 

Karine Bonneval, Écouter la terre, céramique sonore. Pièces réalisées en collaboration avec Charlotte Poulsen, 2017
Julie C. Fortier, La chasse, 2014. 80 000 touches à parfums, 600 x 700 cm. Vue de l’exposition Vertiges au Centre d’art de l’Onde, 2014